Livraison gratuite partout au Canada

Un voyage sac à dos avec un bébé; ce que j'aurais aimé savoir!

J’aurais aimé tomber sur un texte comme celui-cidans mes préparatifs pour faire un voyage « sac à dos » avec un bébé. Alors voici mon expérience.

J’aime voyager léger, changer de place souvent, marcher et rencontrer. C’est dépaysant, épeurant et excitant. Avant d’avoir des enfants, je me disais que c’était certain que j’allais continuer à voyager même avec des enfants, que ça n’allait rien changer (j’étais jeune et naïve). Je reviens sur ce que je disais, ça change tout, mais ça n’empêche rien (sauf une excursion en chameau dans le désert à 40 degrés, ce n'est que partie remise!!!).

bébé voyage maroc

L’an dernier, nous avons voyagé avec notre petite qui avait 11 mois. Plusieurs nous trouvais complètement fous, d’autres nous trouvais insouciant. Alors la première étape est de faire abstraction des commentaires et jugements et de s’informer avant de prendre une décision. Nous avons méticuleusement choisit la destination : le Maroc. J’étais enceinte et pensez-en ce que vous voulez, mais c’est une destination parfaite pour les femmes enceinte puisqu’il n’y a pratiquement pas d’alcool. Mon chum a donc fait une grossesse sympathique pour le temps d’un voyage!

voyage maroc

Le vol en avion s’est déroulé… du mieux que l’on pouvait. C’était la nuit et à cet âge elle ne voulait plus dormir dans nos bras. Le voyage, lui, s’est déroulé à merveille. Il ne faut donc pas paniquer si le voyage débute sur un drôle d’air. Nous partions avec aucune attente envers elle et je crois que c’est la clé. Elle s’est adaptée au décalage horaire et nous avons planifié nos journées en fonction de ses besoins. Elle faisait ses siestes dans le porte-bébé ou dans la poussette.

 

Mais où dormira bébé?

Après m’être longuement cassée la tête à savoir où elle dormirait, la décision fut qu’elle dorme entre mon chum et moi.  Nous avons créé une petite routine de dodo, dès le deuxième jour, elle s’y était fait. De toute façon, nous nous couchions pas mal en même temps qu’elle puisqu’elle commençait souvent sa nuit dans la poussette. C’était une excellente idée pour le voyage, mais beaucoup de gestion à notre retour!!!

Le plus difficile?

1. Les transports pour changer de ville. Pour un maximum de confort nous prenions le train avec l’option première classe. Pas beaucoup plus dispendieux, mais beaucoup plus d’espace, des cabines semi-privées et l’air climatisé. Pas question de dormir du point A au point B comme nous aurions fait dans le temps. Il fallait l’amuser et lui changer les idées. D’où l’importance d’avoir un peu plus d’espace et de confort. maman bébé train

 2. L’heure du bain. Ce n’était pas difficile, mais il fallait être deux! Nous ne voulions évidemment pas l’asseoir dans le bain alors que nous-mêmes gardions nos sandales pour se laver!!! Elle était donc dans nos bras sous la douche. Elle adorait! Au Québec, le retour dans le bain fut même difficile. Une semaine de crise et d’adaptation puis c’est rentré dans l’ordre. En voyage, elle prenait notre savon, nous l’avions testé avant de partir pour éviter toute réaction allergique sur la peau fragile de bébé (à ne pas oublier)!

 

Les essentiels à apporter avec un bébé

Un bon porte bébé

Certaines places n’auraient pas été accessibles avec la poussette. Avant de partir, nous avons donc magasiné un porte-bébé pour mon chum puisque j’étais enceinte de 26 semaines et n’étais pas confortable à l’idée de porter bébé enceinte.dodo porte-bébé

Une poussette légère

Très utile pour sortir au restaurant le soir. Elle s’endormait et nous pouvions profiter de la soirée. Apporter une poussette oui, mais elle doit être légère. Lors de journées de voyagement, il faut la plier souvent, la mettre dans le taxi, la reprendre, l’embarquer dans le train… Petit conseil, planifiez-vous à l’avance sur qui fera quoi et dans quel ordre lors d’embarquement dans les transports. Ce sont des moments stressants, il faut faire vite, il y a souvent beaucoup de monde et il ne faut surtout pas perdre bébé des yeux. Se faire de petits plans rend les choses beaucoup plus simples.


maman bébé poussette

Du lait maternisé

Je me suis longuement questionnée à savoir comment j’allais arriver à lui faire boire son lait (son précieux lait). Impossible de garder du lait au froid toute la journée et peut-être même impossible de toujours en trouver. Il y avait sans doute d’autres solutions, mais la meilleure que j’ai trouvée à ce moment là était d’amener du lait maternisé pour toute la durée du voyage (ce n'est pas le temps de tester une autre marque là-bas). Sachant cela, je lui en donnais quelques fois par semaines jusqu’à la date du voyage pour qu’elle continue à apprécier le goût et ne pas trop la déstabiliser le moment venu (elle buvait du lait 3,25% normalement). C’est la meilleure décision que j’ai prise, un peu d’eau de nos bouteilles dans son biberon, on mélange le tout et voilà qu’elle était aux anges.

maman bébé biberon

Des céréales pour bébé

Elles m’ont sauvé la vie plusieurs fois! On monte dans le train et on apprend qu’il ne partira seulement que dans 2 heures. Nous avions prévu diner à notre arrivé. Nous pouvons attendre, mais pas elle. Pas de panique, j’avais toujours des céréales sur moi. Je prenais aussi l’habitude d’acheter des bananes. Ça se traine plutôt bien, c’est nourrissant et pas besoin de laver ce fruit. Quand je trouvais des compotes, je remplissais mon sac!

 

À ne pas oublier...

Nous avons apporté 2 doudous (si une catastrophe arrivait avec l’une d’elle), 3 petits jouets que l’on pouvait attacher à la poussette, des lingettes pour désinfecter les surfaces (beaucoup), du savon pour laver les vêtements et du savon à vaisselle pour laver le biberon. Ce n’est pas un essentiel, mais j’ai été surprise de son utilité; un petit sac à dos de jour avec une pochette d’eau intégrée et une longue paille flexible. Nous achetions une grande bouteille d’eau et la versions dans le sac. Notre petite adorait faire comme nous et buvait même lorsqu’elle était dans le porte bébé. Très pratique et nous étions certains qu’elle s’hydratait suffisamment.

Alors voilà, si mon expérience peut aider une ou deux mamans dans ses préparatifs! Un voyage au-delà de mes attentes. De beaux souvenirs en mémoire, du temps de qualité en famille. Seulement jouer, découvrir, se coller et s’émerveiller. Il faut sans aucun doute bien s’informer avant le départ, mais il n’y a rien d’impossible, même avec un bébé!

maman enceinte bébébébé plage sable

D’autres ont voyagé avec les enfants ou prévois le faire prochainement?

 

 Camille Baribeau, Co-fondatrice Bajoue  maman, blogueuse, entrepreneur, camille

 

 

 


Laisser un commentaire

Sale

Unavailable

Sold Out