Livraison gratuite partout au Canada

La fin d'un allaitement, bonheur et tristesse...

bébé biberon

Avec mon coco, j’ai renoué avec l’allaitement. Mon expérience avec ma plus grande m’avait laissé sur une note…. En fait, je ne saurais dire sur qu’elle note j’étais. Je me disais seulement qu’à mon deuxième, je ne m’acharnerais pas. Je me l’étais promis.

 accouchement cesarienne maman bébé allaitement

Une belle surprise dans la salle de réveil, presqu’un soulagement. Mon coco est champion, il avait à peine une heure de vie et buvait déjà comme un grand. Je n’en revenais pas. Les boires passaient et évidemment, un peu de douleur s’installait. C’était « endurable » et je savais que c’était temporaire. Je le sentais que cette fois-ci, tout irait bien! Les premières semaines ont été un moment d’adaptation, pour lui et pour moi. On apprenait à se connaître et avec de la pratique, (beaucoup beaucoup de pratique!!!) on est devenu une équipe parfaite. Il y a eu des hauts et des bas, mais on finissait toujours par s’entendre lui et moi. Les dernières semaines, je voyais le temps défiler, il franchissait différentes étapes.  Se tenir la tête, se  retourner, rester assis seul, rire, babiller… Le voir grandir me rappelais sans cesse que l'allaitement tirait à sa fin. J’ai arrêté par choix. Cependant, même si c’est un choix, ça ne veut pas dire que c’est facile. J’ai tellement voulu allaiter, j’étais si heureuse que ça fonctionne et là, je te force (le mot est bien choisi) à prendre ton biberon. Qu’est-ce qui ne va pas chez moi?! J'ai cette impression de vouloir te repousser.

maman bébé

On a alterné biberon et allaitement pendant un mois pour en venir à ton dernier boire au sein. C’était la dernière fois que tu serais collé sur moi et que tu me regarderais de cette façon. Avec le biberon, ce n’est pas pareil. Les mains prises, je ne me sens pas aussi proche. Je suis triste, mais en même temps je me sens tellement choyée d’avoir eu cette belle expérience. Donner la vie c’est grand et pour moi, le nourrir les premiers mois l’a été tout autant. Avec Bajoue, je ne cacherai pas que j’ai une vie un peu mouvementée. L’allaitement, m’a permis de m’arrêter plusieurs fois par jour et passer du temps de qualité avec lui. Je faisais "pause", c’était notre moment. C’est peut-être ça qui m’a aidé à garder le cap. Ça va me manquer terriblement, mais pour nous deux c’est mieux ainsi. C’est juste une autre étape qui commence et de précieux souvenirs qui resteront. Son petit visage, ses joues rouges parce que il travaillait fort et son état de confort absolu. 

bébé dodo

Et vous, avez-vous allaité?

 

Camille Baribeau, Co-fondatrice Bajoue  maman, blogueuse, entrepreneur, camille  


Laisser un commentaire

Sale

Unavailable

Sold Out